Depuis la date de création en 2012, L’Association A.V.A. (Loi 1901) a pour objet d’apporter son concours à la mise en œuvre du régime d’aides en faveur des personnes en situation de handicap et des personnes en perte d’autonomie créé en Nouvelle-Calédonie par la Loi de Pays n°2009-2 du 7 janvier 2009. L’A.V.A répond aux demandes d’accompagnement de vie de tout parent d’enfants en situation de handicap ou de toute autre personne adulte handicapée ou personnes âgées en perte d’autonomie ayant reçu un accord de prise en charge totale ou partielle du régime d’aides, sur décision du Conseil du Handicap et de la Dépendance (CHD).

Conformément à la loi du pays n°2009-2 du 7 janvier 2009 portant création d’un régime d’aides en faveur des personnes en situation de handicap et des personnes en perte d’autonomie, les aides du régime sont accordées par le Conseil du Handicap et de la Dépendance (CHD) sur la base du Plan d’Accompagnement Personnalisé (PAP) établi par la Commission pour les Enfants et les Jeunes en situation de Handicap (CEJH) ou pour les adultes par la Commission de Reconnaissance du Handicap et de la Dépendance (CRHD).
Par conséquent, l’AVA répond aux besoins d’accompagnement de vie d’enfants en situation de handicap ou de toute personne adulte handicapée ou personnes âgées en perte d’autonomie ayant reçu un accord de prise en charge totale ou partielle du régime d’aides, sur décision du CHD.

Hors champs du PAP, l’AVA accompagne également des personnes en situation de handicap ou de dépendance.

L’AVA intervient sur l’ensemble de la Province Sud.



Les prestations portent sur :

  • L’Accompagnement en milieu scolaire (mise en œuvre du projet personnalisé établi par l’enseignante)

  • L’accompagnement en Centres de Loisirs ou en Activités de Loisirs (en tenant compte des précisions notées sur le PAP et concertation avec la famille)

  • L’accompagnement à domicile (en tenant compte des précisions notées sur le PAP et après avoir fixé le cadre avec la famille en présence de la direction de l’AVA)

  • dans le cadre d’une démarche personnelle d’un accompagnement ponctuel, occasionnel ou régulier à domicile.

Nos missions en détail


  • Scolaire

    1. Accompagnement dans les actes de la vie quotidienne

     

    Assurer les conditions de sécurité et de confort

    • Observer et transmettre les signes révélateurs d’un problème de santé
    • S’assurer que les conditions de sécurité et de confort soient remplies

    Aider aux actes essentiels de la vie

    • Aider à l’habillage et au déshabillage
    • Aider à la toilette (lorsque celle-ci est assimilée à un acte de vie quotidienne et n’a pas fait l’objet de prescriptions médicales) et aux soins d’hygiène de façon générale
    • Aider à la prise des repas. Veiller, si nécessaire, au respect du régime prescrit, à l’hydratation et à l’élimination

    Favoriser la mobilité

    • Aider à l’installation matérielle de l’élève
    • Permettre et faciliter les déplacements internes et externes de l’élève (vers ses différents lieux d’activité, le cas échéant dans les transports utilisés) ainsi que les transferts.

     

    1. Accompagnement dans l’accès aux activités d’apprentissage
    • Stimuler les activités sensorielles, motrices et intellectuelles de l’élève en fonction de son handicap, de ses possibilités et de ses compétences
    • Utiliser des supports adaptés et conçus par des professionnels, pour l’accès aux activités d’apprentissage, comme pour la structuration dans l’espace et dans le temps
    • Faciliter l’expression de l’élève, l’aider à communiquer
    • Rappeler les règles d’activités dans les lieux de vie considérés
    • Contribuer à l’adaptation de la situation d’apprentissage en lien avec le professionnel par l’identification des compétences, des ressources, des difficultés de l’élève
    • Soutenir l’élève dans la compréhension et dans l’application des consignes pour favoriser la réalisation de l’activité conduite par le professionnel
    • Assister l’élève dans l’activité d’écriture, le cas échéant
    • Appliquer les consignes prévues par la réglementation relative aux aménagements des conditions de passation des épreuves d’examens ou de concours et dans les situations d’évaluation, lorsque la présence d’une tierce personne est requise

     

    1. Accompagnement dans les activités de la vie sociale et relationnelle
    • Participer à la mise en œuvre de l’accueil en favorisant la mise en confiance de l’élève
    • Favoriser la communication et les interactions entre l’élève et son environnement
    • Sensibiliser l’environnement de l’élève au handicap et prévenir les situations de crise, d’isolement ou de conflit
    • Favoriser la participation de l’élève aux activités prévues dans tous les lieux de vie considérés
    • Contribuer à définir le champ des activités adaptées aux capacités, aux désirs et aux besoins de l’élève. Dans ce cadre, proposer à l’élève une activité et la mettre en œuvre avec lui

     

    1. Participation dans les activités de la sociale et relationnelle
    • Participer aux réunions de mise en œuvre ou de régulation du PPESA/PPS (Equipe éducative)
    • Participer aux rencontres avec la famille et avec les équipes de professionnels
    • Contribuer à la liaison avec les autres professionnels qui interviennent auprès de l’élève : les informer, se concerter,…
    • Communiquer avec la famille et les professionnels concernés sur le quotidien de l’élève
    • Rédiger des comptes rendus de son travail, observer et rendre compte des difficultés, des réussites et des ajustements éventuels
    • Organiser son intervention en fonction des objectifs définis dans le PPESA/PPS
    • Ajuster son intervention en fonction du handicap de l’élève, de ses capacités et difficultés, de ses goûts et habitudes et des évolutions constatées
  • Domicile

    1. Accompagnement dans les actes de la vie quotidienne

     

    Assurer les conditions de sécurité et de confort

    • Observer et transmettre les signes révélateurs d’un problème de santé
    • S’assurer que les conditions de sécurité et de confort soient remplies

    Aider aux actes essentiels de la vie

    • Aider à l’habillage et au déshabillage
    • Aider à la toilette (lorsque celle-ci est assimilée à un acte de vie quotidienne et n’a pas fait l’objet de prescriptions médicales) et aux soins d’hygiène de façon générale
    • Aider à la prise des repas. Veiller, si nécessaire, au respect du régime prescrit, à l’hydratation et à l’élimination

    Favoriser la mobilité

    • Aider à l’installation matérielle de l’élève
    • Permettre et faciliter les déplacements internes et externes de l’élève (vers ses différents lieux d’activité, le cas échéant dans les transports utilisés) ainsi que les transferts.

     

    1. Accompagnement dans l’accès aux activités d’apprentissage
    • Stimuler les activités sensorielles, motrices et intellectuelles de l’élève en fonction de son handicap, de ses possibilités et de ses compétences
    • Utiliser des supports adaptés et conçus par des professionnels, pour l’accès aux activités d’apprentissage, comme pour la structuration dans l’espace et dans le temps
    • Faciliter l’expression de l’élève, l’aider à communiquer
    • Rappeler les règles d’activités dans les lieux de vie considérés
    • Contribuer à l’adaptation de la situation d’apprentissage en lien avec le professionnel par l’identification des compétences, des ressources, des difficultés de l’élève
    • Soutenir l’élève dans la compréhension et dans l’application des consignes pour favoriser la réalisation de l’activité conduite par le professionnel
    • Assister l’élève dans l’activité d’écriture, le cas échéant
    • Appliquer les consignes prévues par la réglementation relative aux aménagements des conditions de passation des épreuves d’examens ou de concours et dans les situations d’évaluation, lorsque la présence d’une tierce personne est requise

     

    1. Accompagnement dans les activités de la vie sociale et relationnelle
    • Participer à la mise en œuvre de l’accueil en favorisant la mise en confiance de l’élève
    • Favoriser la communication et les interactions entre l’élève et son environnement
    • Sensibiliser l’environnement de l’élève au handicap et prévenir les situations de crise, d’isolement ou de conflit
    • Favoriser la participation de l’élève aux activités prévues dans tous les lieux de vie considérés
    • Contribuer à définir le champ des activités adaptées aux capacités, aux désirs et aux besoins de l’élève. Dans ce cadre, proposer à l’élève une activité et la mettre en œuvre avec lui

     

    1. Participation dans les activités de la sociale et relationnelle
    • Participer aux réunions de mise en œuvre ou de régulation du PPESA/PPS (Equipe éducative)
    • Participer aux rencontres avec la famille et avec les équipes de professionnels
    • Contribuer à la liaison avec les autres professionnels qui interviennent auprès de l’élève : les informer, se concerter,…
    • Communiquer avec la famille et les professionnels concernés sur le quotidien de l’élève
    • Rédiger des comptes rendus de son travail, observer et rendre compte des difficultés, des réussites et des ajustements éventuels
    • Organiser son intervention en fonction des objectifs définis dans le PPESA/PPS
    • Ajuster son intervention en fonction du handicap de l’élève, de ses capacités et difficultés, de ses goûts et habitudes et des évolutions constatées
  • Centre de loisirs

    Proposer l’accompagnement en centre de loisirs conformément au principe retenu par le régime d’aide des personnes en situation de handicap, dès la mise en place du Plan d’Accompagnement délivré par le Conseil du Handicap de la Dépendance.
  • Pour les enfants en situation de handicap, les demandes d’aides dûment remplies sont à déposer auprès de la Commission des Enfants et des Jeunes Handicapés de la Nouvelle-Calédonie (CEJH NC)
  • Pour les adultes, auprès de la Commission de Reconnaissance du Handicap et de la Dépendance (CRHD) 
  • Ces demandes seront ensuite traitées par les commissions qui transmettent au Conseil du Handicap et de la Dépendance (CHD) pour décision finale.